Après 12 années d'existence, la plate-forme grand public d'affinitiz n'a pas pu atteindre l'équilibre financier et va malheureusement fermer ses portes le 30 avril 2014. Pour plus d'information, merci de vous référer à cet article de blog.

douleurs (134)

mai
9
7
votes

Spondylolisthésis

  • Par mario35 le
  • Dernier commentaire ajouté

svp lire se message ne vous faite jamais opérer si vous avez un spondylolisthésis de stade 1 ou 2 vous pouver être 10 fois pire après si vous être capable de marcher vous assoir prener jamais se risque moi j'ai été opérer pour un grade 1 L5-S1 depuis plus capable de m'assoir de travailler très douloureux même après 5 ans je prend 20 pillules par jours pis sa enlève pas toute la douleur svp changer de métier ne prenner aucun risque avec cette opération je conait au moins 15 personne qui l'on eu pis il sont pire que moi ne vous faite pas opérer svp vous aller gacher votre vie .

mai
9
1
vote

medecin generaliste paris ou 94

  • Par maxleg le
  • Dernier commentaire ajouté

bonjour à tous

je viens de m'inscrire sur votre blog qui est très bien fait en passant

je souhaite consulter un généraliste qui saurait traiter correctement mes douleurs ou m'orienter vers un specialiste

si vous avez des noms à me donner je suis preneur

merci à vous

mai
5
0
votes

spondilo et sciatique

  • Par cathy37230 le
  • Dernier commentaire ajouté

c'est pas tres original comme titre mais c'est là ou je souffre.

Parmi vous y a til des personnes de Tours ou les environs.j'ai rdv avec le neuro chirurgien Vinikoff le 18 juin. certains le connaissent ils?

On m'a dit aussi de prendre rdv au service othopedique de Trousseau. Je n'aime pas trop. cette grande batisse me fait peur. Mais si j'ai des témoignages positifs j'essaierai de prendre un avis.

bises à tous et bon courage

caty 37

avr.
21
1
vote

aie aie aie

  • Par fencer le
  • Dernier commentaire ajouté

Voilà, comme vous avez pu le constater, je suis un escrimeur spondylolisthesis de stade 2 et en plus je cours beaucoup (3 à 4 sorties/semaine + 4 entrainements d'escrime). Jusqu'à présent je n'ai pas beaucoup été gêné par ce problème sauf il y a quelques années où j'ai eu le droit de porter un corset pendant 1 mois, puis plus rien. Maintenant j'ai dépassé la quarantaine et je commence à avoir quelques symptômes, courbatures et craquement dans le bas du dos, fourmillement dans le pied et depuis lundi, craque un lumbago qui surgit sournoisement au retour d'un footing. Je ne suis pas quelqu'un qui aime se plaindre et je me dis qu'avec tous les efforts que je fais cela doit être à peut près normal, mais j'aimerais savoir si quelqu'un c'est trouvé dans le même cas et comment cela à évoluer pour lui et s'il y a d'autres escrimeurs, connaître leurs témoignages.

avr.
14
4
votes

Besoin de Partager...

  • Par youka28 le
  • Dernier commentaire ajouté

Bonjour a tous,

je m appelle Alex, j' ai 29 ans et comme vous j ai un spondylo découvert l'été dernier suite a un lumbago en faisant du jardinage.

J ai étais voir mon Médecin traitant qui m'a envoyé en radiologie , et le verdict et tombé.

Re médecin traitant, qui ma fait passer un iRM le 03,07,2009 Je vous écrit le résultats:

Pas d étroitesse canalaire constitutionnelle.

Spondylolisthésis L5-S1, de grade 1.

Discopathies dégénératrice avec altération du signal hybrique et pincement évolué en L5-S1.

Il existe en L4-L5 un bombement discal circonférentiel modéré.

Il existe en L5-S1 un bombement discal circonférentiel, un rétrécissement disco ostéophytique foraminal bilatéral plus marqué a gauche.

Je venais juste de signer un CDI entant que monteur en charpentes métalliques, travail physique que j ai repris aussitôt avec une ceinture lombaire .Et bien sur ce qui devait arriver ...arriva!

7mois après le 02,02 2010 sur mon lieu de travail je me suis retrouvé pratiquement coincé et des bobo au dos, qui font mal.lol

Mon médecin m'a envoyé chez un docteur des sport a Lormont don son non rythme avec décevant, tellement que j ai changé aussitôt après avoir réussi a réccupérer mes radios(tout un périple)..

Depuis je suis allé voir un docteur dans un centre de rééducation à mérignac qui lui même a 5 ou 6 broche dans le dos, je le sais car il m'a montré ses radios a deux de mes consultations sur trois. Qu'il me les montre une fois je comprends, sa me permet de relativiser mais qu'il me les remontres lors de notre deuxième consultation je trouve que c'est un peu abusé!

Donc bien sur bobo au dos et dans la fesse gauche, et des sensations de fourmi,de crampe sur la cuisse gauche...

J ai eu droit a 15 séance de 20 min de ionisation des petite électrode avec l' anti inflammatoire sur des éponges ..(inutile)

En attendant mon 2 IRM au Tondu, le résultat:

Cruralgie gauche.spondylolisthésis L5 sur S1.

En L4-L5,discopathie antérieure avec hyposignal discal.

Hyposignal discal médian venant s' appuyer sur l'émergence des racines L5 de facon bilatérale.

Aspect dégénératif des massifs articulaires postérieurs.

Conclusion: Hernie discale L4-L5 médiane

Hypertrophie dégénérative des massifs articulaires postérieurs.

Donc voila, le petit bombement discal d'y a 7mois et devenu une hernie discale, il m' a fait passer un EMG, un examen plutôt douloureux.Depuis 2mois et demi je ne sort que pour aller a la pharmacie, hôpitaux, médecin, et vendredi dernier le 9,04,2010 Infiltration guidée sur lyse isthmique bilatérale avec spondylolisthésis a la clinique Tivoli de bordeaux, j' ai beau être optimiste je viens de fêter mes 29 ans le 12 avril.Et après 5 jours de l'infiltration j' ai toujours mal!? je ne sais pas si c' est normal?

Les médecins me conseillent vivement une réorientation professionnel j'ai toujours eu des emplois manuel car je n'ai pas fait d'études, je m'excuse d' ailleurs pour toutes les fautes d' orthographes qui vous on sautez au yeux.

Mais aujourd'hui j'ai besoin de partager avec vous ce qui m'arrive,il est difficile de ce plaindre et compliqué de ne pas le faire, j' espère ne pas arriver a l' operation (arthrodèse), j' ai avancé mon rdv avec le docteur pour jeudi car mon arrêt de travail va jusqu' au 19 avril. Ce sera donc 7 jours après l' infiltration on verra bien?

je prends toutes sortes d'antalgique a dose maximun mais c est pas suffisant!

je note que d' être en accident de travail est un gros avantage

et que d autres souffre plus que moi...

Je prendrais tous les conseils, tous vos commentaires ...

Je vous souhaite a tous énormément de courage.Et une très bonne journée...

merci

avr.
13
1
vote

15 jours après mon opération

  • Par sophie1983 le
  • Dernier commentaire ajouté

bonjour,


Voilà mon opération à eu lieu il y à 15 jours maintenant, alors je résume un peu, les 2 premiers jours, HORRIBLE, ils m'ont ouvert comme une césarienne, j'avais mal à plus pouvoir parler, j'avais une sonde urinaire, et perfusion. Le 3 eme jrs j'ai commencer à manger et à me lever, ma cicatrice me faisais plus mal que mon dos. Aujourd'hui ma cicatrice me fais moins mal, je me repose pendants 6 semaines, j'ai le droit de marché, pas de voitures, ni ménages, rien...repos. La j'ai quelques douleurs au dos, est ce normal?? ca m'inquiète, car avant pour résumé, je prenais des grosses doses de morphines, si j'oublier un cachet la douleur était insuportable, depuis 15 jours je ne prends plus de morphine, ca c'est une victoire, mais au début j'avais aucune douleur, et là pas grand chose par rapport à avant, mais quelques douleurs au dos, vous pouvez me rassurer ou pas lol mais me dire si vous après votre opération vous avez eu quelques douleurs??? car j'ai vraiment pour objectif de retravailler en octobre, ca fais 3 ans que je ne bosse plus. Dite moi comment son vos douleurs a ce jours, avec mon chéri on a pour projet de faire un enfant si tout va bien, est ce que ca seras supportable??? j'ai peur que les douleurs reviennent??? SVP j'attends vos réponses. Car je m'inquiéte. Merci d'avance


sophie

avr.
13
1
vote

RV chir 4 mois après op

  • Par danielj le
  • Dernier commentaire ajouté

bonjour à tous,


Suite de la saga du dos fracassé après une greffe il y a trente ans qui est partie en quenouille ce qui se dit dans les termes médicaux une pseudartrose, réopération en décembre avec pose de tige et vis de L3 à S1.

Concernant les suites opératoires cela à l'air de bien se passer malgré de puissantes douleurs au niveau du sacrum et une désagréable impression d'être coupée en deux dans le sens de la hauteur. Des douleurs type sciatique jusqu'au gros pouce continue a irradié mais je pense que pour ces douleurs je n'ai cas pensé que ce sont des douleurs résiduelles certainement dues à l'atteinte des racines nerveuses, donc elles resteront et il faudra vivre avec.

Mais voilà lorsque j'ai consulté il y a un an je me plaignais bien entendu de douleur intense sur le bas du dos ( diagnostic facile avec une ancienne greffe totalement en vrac et des glissements vertebraux supérieur à 10 degrés) mais aussi au dessus de l'ancienne greffe ou j'avais des douleurs énormes qui ont été tout de même la cause de trois pertes de connaissance par l'intensité de la douleur dont deux à mon travail vous imaginez l'impression que cela laisse enfin je suis à mon compte peut importe.

Me voila donc revenu à la case départ avec ses douleurs qui sont revenues de plus belle , je décide donc de m'en entretenir assez vertement avec mon chir. A ma grande stupéfaction celui-ci a pris en main immédiatement le probleme et m'a fait de suite une auscultation qui consiste à vous mettre en travers d'une table de massage et à vous faire des pressions sur les arrêtes postérieures des vertêbres ce qui ne manqua pas entre la D12 L1 et L2 de me faire avoir un malaise sur l'intensité de la douleur.

Une fois repris mes esprits le chir m'expliqua qu'il allait me faire des infiltrations afin de déterminer l'emplacement exact de l'atteinte articulaire car évidemment ce genre de chose ne se voit pas sur les clichés d'ou le manque de diagnostic et les erreurs commisent par les médecins.

Moi qui avait toujours refusé de faire des infiltrations ( car cela ne sert à rien dans 90% des cas) je me suis laissé faire et effectivement dans les 30 secondes après la douleur avait disparue ce qui a permis à mon chir de savoir ou se trouvait exactement l'origine de s douleurs. Je précise et il me l'a dit de suite que l'effet des infiltrations à durer environ 5 à 6 jours et que depuis c'est repartie de plus belle.

Là dessus il m'a fait avoir un rv avec un medecin spécialisé dans les manipulations vertébrales. J'ai fait ce rv ce qui apporte pendant environ 2 heures un bien être mais que vous payez au pris fort je suis resté 2 jours couchés avec des douleurs atroces et totalement shooté à la morphine.

Là dessus j'ai refait des infiltrations pour au moins faire baisser l'intensité de la douleur.

Il m'a donné des massages à faire tout doucement sans brusquerie et m'a intimé l'ordre que dès que je ressens la douleur je doit tout arrêter et me coucher.

Etant dans deux mois en fin de droit et devant reprendre une activitée je me demande bien comment je vais faire. J'ai donc décidé en attendant mon prochain rendez vous avec le chir en juin de prendre en main les choses affin au moins de pouvoir faire quelques choses.

J'ai pris rendez vous avec un medecin spécialiste des douleurs pour mettre au point un programme me permettant de maitriser la douleur , je fais faire aussi sur mesure un corset pour me bloquer la colonne dorso lombaire afin de ne pas provoquer de douleurs insupportables pour pouvoir rester assis et surtout rester debout sans souffrir.

Je peux parfaitement admettre que les choses étant ce qu'elles sont je doive vivre avec les douleurs mais il faut que je trouve au moins une solution pour avoir un semblant de confort et faire une activité.

Pour ceux que cela intérresse ces douleurs hautes qui apparraissent généralement après des antécédants de spondylolisthésis

s'appellent Le Syndrome de la charnière Dorso-Lombaire. Vous pouvez trouver sur internet un dossier complet à l'adresse

http://www.maitrise-orthop.com/corpusmaitris/orthopaedic/ et vous cherchez le dossier concernant ce syndrome.

Je vous souhaite à tous de vous portez le mieux possible et de garder un moral en béton car c'est aussi le secret pour se sentir mieux et n'hésiter pas à vous faire aider pshychologiquement car ce que vous avez n'est pas honteux et vous n'avez pas besoin de la cacher aux autres.

bonne journée

danielj

mars
26
1
vote

3 mois après op arthodese L3 S1

  • Par danielj le
  • Dernier commentaire ajouté

bonjour à tous,


et voilà trois mois de passer depuis l'opération , je me sens pas mal mais je ne peut pas marcher beaucoup et surtout rester assis trop longtemps . Les douleurs sont là et bien là avec leurs lots de sciatiques et de douleurs donnant l'impression d'être ouvert en deux sur la partie basse. Enfin le chirurgien que j'ai vu mercredi ne trouve pas qu'il y est pour le moment de problême.

Il a quand même constater que je n'étais pas au top et a quand même voulu s'intérresser aux douleurs que j'ai sur la partie au dessus de l'arthrodèses et là au miracle il a trouvé qu'effectivement il pourrait il y avoir un problême ( il faut dire que depuis le début je parlai de cette douleur intense et que jamais personne n'en a tenu compte, il faut savoir que j'ai subi ma première arthrodèse il y a trente ans et qu'il est évident que les conséquences sur les vertèbres supérieures à l'arthrodèse sont énormes).

Par chance étant d'un autre que pays que la france (luxembourg), j'ai un autre chirurgien qui me suit et lui avait eu la bonne idée de me faire faire des radios très prècises et totales de la colonne avant mon rv ce qui a permis au chirurgien qui m' a opére de regarder tout de suite et de s'apercevoir qu'il y a probleme puisque il m'a proposé immédiatement de me faire 2 infiltrations foraminales pour soulager les douleurs . J'avais toujours refusé de faire des infiltrations car je ne voyais pas l'intérêt il m'a expliqué que cela allait lui permettre de se rendre compte si il avait bien tapé au bon endroit et si le soulagement était perceptible et durable avant de prendre éventuellement une autre décision. Je me suis laissé faire ( pas de douleur pendant les infiltrations juste une sensation de compression intense à l'endoit de l'injection) et je trouve que la douleur a régréssé même si je ressens toujours une géne et il ne faut pas que je force trop car la douleur réapparait.

J'ai en parrallèlle un rv avec un médecin spécialiste de la statique vertébrale qui va devoir faire un bilan et me proposer un traitement par kiné d'étirement et de remise en place des vertêbres ( enfin si elles le veulent bien ).

Pour lire avec attention tous vos témoignages je voudrai dire à ceux qui hésitent à faire l'opération que le fait de trop attendre peut être préjudiciables car plus les racines nerveuses sont blessés plus les douleurs post op resteront et cela n'est pas réparable sauf à coup de médicament qui eux vous détruisent le foie alors il faut prendre des décisions même si rien n'est facile. Concernant les medecins là aussi ce n'est pas facile d'autant plus que pour la plupart ils se prennent pour des vedettes et ne prennent même plus le soin de connaitre leurs patients alors un bon conseil prennez en deux et faites des parrallélles et obliger les à vous parler. Servez vous de ce que l'un vous dit pour interroger l'autre et vous verrez que vous obtiendrez des réponses de plus en plus précises.


En attendant bon courage à tous


danielj

mars
6
0
votes

Nos maux divers, outre le spondylo

  • Par chichi35740 le
  • Dernier commentaire ajouté

Bonjour à tous,


Même si nous ne sommes pas médecin, pourquoi ne pas parler sur ce fil de nos autres maux, qu'ils soient directement liés au spondylo ou indirectement, voire pas du tout (des fois, il y a des choses qui nous paraissent sans lien mais sait-on jamais...).


Je commence donc

- Discopathie du dernier étage lombaire

- Hyperlordose

- Inversion de courbure en C4 C5

- Défilé thoraco-brachial (compression des artères entraînant des douleurs cervicales, des paresthésies des bras)

- Tendinopathie au niveau des tendons d'ACHILLE

- Problèmes de genoux (mais je n'en sais pas plus puisque je ne suis pas allée consulter)

- Psoriasis (je le mets parce que cela pourrait avoir des conséquences sur certains problèmes lombaires).


Voilà, je pense avoir résumé tous mes maux en ce qui me concerne. Quand je me relis, j'ai l'impression d'avoir un corps complètement en vrac. Si d'autres personnes veulent faire de même. Cela nous permettrait peut-être d'être rassuré sur certains points.


Bizz


Claire

févr.
21
7
votes

METHODE SIPHO : SOIGNER SOI-MEME SON DOS (avec appareil) , infos et avis à la fin du post.... + LIEN YOUTUBE

  • Par eaufraiche le
  • Dernier commentaire ajouté


Le SIPHO semble être un outil pour soulager et rééduquer son dos sans contrainte :


En préventif le SIPHO sera encore plus indiqué mais comme pour beaucoup de choses nous attendons d'être confronté au problème pour le résoudre.

Les personnes qui prennent le pli d'utiliser le SIPHO, continuent, car il ne sont pas dans l'effort mais dans le soulagement et la rééducation musculaire se fait de maniére souple sans risque pour le dos. Cette méthode semble donner d' excellents résultats dans les pathologies de type mécanique, notamment:


Hernie discale, Arthrose postérieure, Canal lombaire étroit, Hyper lordose lombaire, Les scolioses...


Le Sipho a été récompensé par la médaille d'or au concours Lépinede 2002 et la médaille d'or de la société française de médecine du sport en 2007.


On ne saurait trop vous conseiller d'aller au moins une fois consulter un médecin compétent et faire un minimum d'examens complémentaires (radiographies, éventuellement scanner ou IRM) afin de poser un diagnostic avant de pratiquer la pause SIPHO.


Une image pour comprendre l'efficacité du SIPHO :


"La colonne est un empilement de petits os cubiques séparés par des coussinets de gélatine.

La moelle épinière descend au milieu de la colonne dans un canal comparable à un tuyau d'arrosage. Plus on le courbe moins l'eau passe. Donc plus on est cambré, plus le tuyau se courbe et plus le canal rachidien se rétréci. La moelle est alors comprimée. Si on redresse le tuyau l'eau circule mieux, sur le SIPHO vous inversez les cambrures pour redresser votre colonne, provoquer un étirement et libérer les racines nerveuses


La Pause SIPHO nous apprend aussi à mieux connaître notre dos et savoir le ménager dans la vie quotidienne

Cet apprentissage se fait plus de manière inconsciente, c'est l'effet répété tout les jours qui fait que notre cerveau intègre la position de soulagement du dos et le SIPHO vous permettra donc d'avoir un meilleur maintien et de rééquilibrer votre dos.

C'est pourquoi le SIPHO doit être utilisé régulièrement, pas longtemps mais régulièrement, si on ne fait qu'une séance de 20 min par semaine ce sera bien moins efficace que 1 séance de 2 min tout les jours.


Note de SOPHIE


Pour résumer le SIPHO semble SIMPLE, EFFICACE, et RAPIDE

(mais CHER !! quel dommage ! )

Il mérite d'aller voir ce lien sur youtube, mais également le sitewww.sipho.fr où les appareils ou accessoires sont vendus, çà donne une idée précise, par contre les tarifs sont prohébitifs, mais pour ceux ou cellles que çà interesse......, j'aimerais bien avoir quelques uns des appareil :) tabourets à roulettes ou bien le sipho lui-même !


LIEN YOUTUBE :


http://www.youtube.com/watch?v=Z4TfBuzYjd8


févr.
18
1
vote

Comment lutter contre l'hyperlordose??

  • Par chichi35740 le
  • Dernier commentaire ajouté

Bonsoir,


J'imagine que beaucoup de personnes parmi vous souffrent d'hyperlordose (c'est en général associé au spondylo).


La mienne est excessive et je suis d'avis (et mon médecin également) qu'elle est à l'origine de beaucoup de mes douleurs. Malheureusement, étant donné son importance, le médecin pense que je ne supporterais pas le port du corset et vu le coût d'un tel appareillage, il hésite à me le proposer.


Que vous a-t-on proposé de votre côté? Etait-ce plus pour soulager les douleurs ou pour éviter que l'hyperlordose s'accentue?


Merci encore pour vos conseils


Claire

févr.
7
2
votes

Sport et spondylo

  • Par july0505 le
  • Dernier commentaire ajouté

Bonjour,


Je viens d'être opérée il y a bientôt 4 mois et j'aimerais savoir quel sport je pourrais pratiquer. Actuellement, je fais des séances de kiné pour reprendre de la souplesse et fait des exercices de kiné tous les jours. Mais j'aimerais savoir au bout de combien de temps peut-on reprendre une activité sportive? Et surtout j'aimerais faire de la trotinette, de la natation, de la marche. Biensûr, il ne faut pas nager la brass et ne faire que du dos. Est-ce un peu tôt? car si je fais trop de chose je mets plus d'une semaine à me remettre après. J'aimerais savoir si c'est normal, j'ai encore un peu mal si je force trop après presque 4 mois d'opération. Je dois bientôt voir mon chirurgien pour faire le point sur mon évolution, je verrais bien. J'ai passé un IRM il y a plus d'une semaine et tout va bien.


J'attends vos commentaires et merci d'avance

bises à tous

julie

L'amour parfait - Copy control

Cali (Musique)


févr.
6
0
votes

Spondylolisthésis congénital ou post-traumatique

  • Par chichi35740 le
  • Dernier commentaire ajouté

Bonsoir,


Devant les contradictions des médecins, je me pose quelques quesitions (d'autant plus qu'une expertise médicale est programmée). Je reviens donc rapidement sur les événements.


Le 25 juillet 2007, après une mauvaise réception en accrobranche (la tyrolienne n'a pas freiné ; je suis donc entrée à pleine vitesse dans l'arbre), je me suis fracturée le pied (deuxième métatarse gauche). Ce n'est seulement que 10 mois plus tard que les douleurs au dos sont apparues (entre-temps, après la rééducation du pied qui ne s'est jamais vraiment bien remis, j'ai eu le droit à des tendinites d'Achille du côté droit et une sciatique à droite également) et encore plus tard les douleurs cervicales.

Au niveau dorsal, les radiographies ont mis en évidence un spondylisthésis (L5-S1) de grade 1 avec lyse isthmique bilatérale ainsi qu'une hyperlordose et une légère scoliose (j'ai lu sur plusieurs articles que la scoliose et l'hyperlordose peuvent être engendrées par le spondylo). L'IRM a mis en évidence une discopathie du dernier étage. La radio a été faite 10 mois après l'accident ; l'IRM plus de 2 ans après. Par contre, aucune autre radio n'a été faite pour vérifier s'il y a ou non avancé du spondylo. Pour ma rhumatologue, il serait congénital. Sur quoi peut-elle se baser pour dire cela, dans la mesure où aucune radio n'a été passée auparavant et que je n'avais pas de douleurs non plus? Seule une radio du bassin avait été effectuée en 2007 (après une petite lombalgie pour suspicion d'un inégalité de longueur des membres inférieurs) mais elle n'avait révélé aucun problème de statique.

Sur le plan cervical, l'iRM a montré une inversion de courbure en C4-C5 (consécutive aux problèmes lombaires selon le médecin) et le doppler a mis en évidence un défilé thoraco-brachial (j'ai lu que dans 40% des cas, cela intervient après un accident).


Quand je détaille tout, j'ai vraiment le sentiment que c'est tout mon corps qui est atteint et je regrette encore mon activité d'accrobranche. Mon assurance me demande de passer devant un médecin expert pour évaluer les préjudices liés à l'accident mais j'ai peur qu'ils me disent que tout cela n'a rien à voir avec.


Votre point de vue sur la question m'intéresse donc, tout comme la théorie du spondylo congénital (qui serait d'ailleurs pour certains chercheurs à exclure dans la mesure où les recherches ont montré qu'on ne naît pas avec un spondylo).


Merci à tous pour vos commentaires


Claire

janv.
22
0
votes

Douleur brutale suite à un étirement

  • Par chichi35740 le
  • Dernier commentaire ajouté

Bonjour,


Je souffre également d'un spondylolisthésis L4 L5 avec une lyse isthmique bilatérale. A cela s'ajoute une légère scoliose et une hyperlordose.

Tout cela a été découvert à la suite d'un accident d'accrobranche.


Je suis actuellement en rééducation dans un centre spécialisé ; le but étant d'éviter l'opération.


Pour me soulager, je fais le fameux dos rond. J'avais quelques douleurs au niveau dorsale dans cette position depuis quelques jours mais rien de bien méchant. Jusqu'à hier où j'ai eu l'impression que quelque chose avait cédé au niveau dorsal. A cela s'est ajouté un gêne respiratoire ainsi qu'une douleur particulièrement aigüe dans certaines positions (lorsque je dois me relevée et que je suis allongée sur le côté ; sur le dos, comme si cela appuyait sur quelque chose, lorsque je refais le dos rond mais ce coup-ci je fais attention de ne pas aller trop loin). J'ai également eu l'apparition de fourmillements dans les pieds.


Est-ce que cela vous est déjà arrivé? Qu'avez-vous fait ou que me conseillez vous de faire (avec les efferalgans, la douleur diminue mais ce n'est pas une solution)?


Merci pour vos réponses

Claire

janv.
16
1
vote

1ere discussion

  • Par hosto25 le
  • Dernier commentaire ajouté

bonjour a tous et toutes ! je suis nouvelle ici. cela fait 10 ans ke jai mal au dos !!!! juste des radio qui montraient un spondylolisthesis l5s1 sur lyse hysmique !!!! rien de fait, et en novembre jai eu de fortes douleurs et jai change de medecin car je ne supportait plus ces douleurs !!! la rhumato ke jai vu ma envoye en IRM de suite resultat : spondylolisthesis l5s1 sur lyse bilaterale, compliquée dune discopathie degenerative l5s1 et dune hernie discale l5s1 postero-laterale responsable dun conflit disco articulaire avec les racines l5s1 ..... voila !

jai 2 enfants dons 1 bebe de 16 mois ! je suis epuiseee, je suis infernale avec mon mari, irritable, toujour de mauvaises humeur, la douleur gere ma vie !!!!!

je suis dans l attente dun rendez vous avec le chirurgien et en attendant je suis sous morphine ...

je voulais exposer mon cas, car je decouvre le site mais je vois ke beaucoup de personne repondent a mes questions ...merci de votre ecoute .

janv.
13
0
votes

CONSEILS POUR L'OPERATION ET SONDAGES

  • Par audedudu le

Bonjour,

Et merci à tous de continuer d'animer cette communauté et pour la qualité de nos échanges.

Je lis pas mal de publications concernant de futurs opérés, surtout, n'oubliez pas d'aller dans le dossier d'information (onglet à coté de celui des publications), il y a des tas de conseils pour l'opération et le retour à la maison. Des détails pratiques qui peuvent vous aider

Pour les récemment opérés et les plus anciens, n'hésitez pas à remplir les sondages, ça aide vraiment beaucoup les autres membres, qui ont des tas de questions sur la mobilité pré et post opératoire, et les aide à prendre aussi une décision opératoire.

Enfin, à tous, continuez à poster dans l'onglet chirurgiens (tout à droite), vos adresses et vos commentaires concernant les chirurgiens, rhumatos, kiné, neurologues que vous avez consultés, car celà nous pemet d'avoir un super carnet d'adresse de bon professionnels, et finalement, d'être un peu "introduits" auprès d'eux.

merci à tous !!!!


Aude

janv.
10
1
vote

bientôt 1ère opération athrodèse

  • Par pascale-06 le
  • Dernier commentaire ajouté

Bonjour Aude et vous tous,

Je suis nouvelle sur ce site et pas par hasard, bien sur!!!

Vos expériences et vos conseils me sont précieux, je te remercie particulièrement Aude pour tes conseils pré et post opératoire je vais prendre mes précautions...

J'ai 39 ans, j'ai toujours faits beaucoup de sport et maintenant je suis limitée, c'est l'horreur, + cette douleur permanente...sciatique jusque dans le pied et j'ai le bas du dos paralysé...

Je dois être opérée prochainement, je ne vois pas d'autre solution à mon problème et le neurochirurgien non plus...

Je souffre d'une calcification L4-L5 ils sont soudés, affaissement complet des disques et une réduction des foramens en L5-S1, avec une sciatique invalidante mes nerfs sont abimés, toutes mes pathologies sont dégénératives depuis + de 2 ans...et même avant, mais je n'avais pas compris, j'étais dans le dénie...

Depuis 2 ans j'ai tout essayé les infiltrations et les médoc qui m'ont flingué les gencives, l'estomac, le foie et la peau, les séances de kiné, l'électrothérapie, l'ostéopathie, l'acuponcture, et même un magnétiseur...bref tout ces traitements m'ont parfois soulagé mais plus du tout aujourd'hui !!!

Le 18 janvier je passe une IRM après je dois revoir le neurochirurgien pour fixer la date de l'opération, il m'a proposé une arthrodèse plaque et vis (voir sur plusieurs disques) je n'appréhende pas l'opération mais l'hospitalisation c'est ma phobie c'est nul mais bon...!!! Dans vos témoignages vous parlez du retour au domicile qui est difficile sans aide je l'imagine volontiers aussi... La rééducation qui est un vrai parcourt du combattant...

J'ai la chance d'avoir un fils de 17 ans qui m'aide beaucoup, je ne lui demande rien mais il fait les choses par lui-même à la maison, ce qui est énorme pour moi actuellement.

Aujourd'hui le simple fait de travailler me parait déjà un exploit, je m'économise pour ne pas tomber...je crains de me faire virer vu que j'ai déjà eu de nombreux arrêt de travail et à chaque fois pour mon dos.

De nature sportive il m'est impossible d'accepter de ne plus pouvoir faire de sport, je suis prête à tout en durer pour pouvoir recommencer à faire du ski (je n'ai jamais fait l'impasse sur une saison de ski) du vélo j'habite à Nice la côte c'est trop beau, les plongées nos fonds marins sont d'une pure beauté... Je ne renoncerai pas, ca fait partit de mon équilibre, je m'évade dans ces activités, même si aujourd'hui je ne désire plus faire des sports de l'extrême, un minimum quand même...

Je vous remercie tous pour vos témoignages et vos conseils, ca fait du bien de pas se sentir seule de savoir que d'autres personnes connaissent les mêmes problèmes et s'en sortent surtout...

A bientôt, courage à vous tous...

Amicalement. Pascale

déc.
24
2
votes

de retour d'operation

  • Par danielj le
  • Dernier commentaire ajouté

bonjour,

je suis de retour après mon opération de ré-arthrodèse l4 s1 qui s'est conclut sur la table par L3 S1 enfin petit détail mais c'est fait ouf !!!

le lendemain de l'op le 15 décembre fut dur mais je me suis levée 4 fois quand même depuis il m'est difficile de trop marcher et d'être assis mais la morphine confine bien les douleurs. j'avoue que je dois passé ma jouenée à 90 % couché ou ma température monte très vite ( 39 ). en fin dans quelques semaines cela devrait être un mauvais souvenir.


bon noel à tous

déc.
19
6
votes

Bonjour à tous, chercher témoignage de personnes qui se sont fait retirer leur matériel QQ Temps après arthrodèse ?

  • Par eaufraiche le
  • Dernier commentaire ajouté

je m'appelle Sophie, je viens de découvrir cet espace qui manquait réellement sur le net, çà fait 2 ans que je cherche un tel "site" mais je n'ai réussi qu'à trouver des témoignages qui m'ont fait très peur avant l'opération,

je reviens au début, j'ai 42 ans et j'ai une spondylo congénitale L5/S1 comme beaucoup, une vertèbre non soudée, je ne l'ai appris qu'il y a à peine 2 ans, j'ai toujours eu mal au dos, à part mes 10 premières années, et j'ai à peu près tout essayé :

acupuncture, kiné, anti-inflammatoires, infiltrations, lombostat (corset en résine que j'ai porté pendant 3 mois), radios, scanners, radiculographie, radios dynamiques, IRM, et tout ce beau monde se contredisait, le médecin de famille me bourrait de médocs, le rhumato d'infiltrations, finalement, à la suite d'une sciatique paralysante, + de 6 mois de sciatique ininterrompue, j'ai été voir un neurochirurgien réputé dans ma région, et qui tout de suite en voyant mes examens, m'a expliqué que ou je choisissais l'arthrodèse, ou que je vivrai toute ma vie sous médocs, voire en fauteuil roulant....

telle qu'il me l'a expliqué, il m'a semblé que l'opération était logique et sensée, ma vertèbre glissait, glissait et rien ne l'arrêterait, il m'a expliqué qu'il ne me rendrait pas un dos neuf, mais que à priori, j'irais bien mieux après, quelques petites douleurs de temps en temps peut être, surement, ? çà dépend des patients, il m'a donné 3 à 6 mois d'arrêt maladie à venir vu mon métier (assistante maternelle),

on a donc fixé la date d'opération, et moi j'étais plutôt rassurée : ces maudites douleurs qui m'ont gâchées la vie allaient au moins bien diminuer voire s'arrêter.

lui ne pratiquait pas la méthode du corset mais imposait obligatoirement une réeducation approfondie dans un établissement spécialisé, dont école du dos, un mois 1/2 après l'opération,

çà m'a plutôt soulagé, les témoignages que j'avais lu sur internet des personnes qui portaient des corsets après leur arthrodèse semblaient terrifiants et on était forcément dépendant des autres pendant tout ce temps... Moi qui suis d'un naturel indépendant, qui aime bouger !

bon, je me suis fait opérer le 29 avril 2008, les suites opératoires ont été très douloureuses, j'avais une cicatrice de 20 cm,

impossible de rester debout, rester assise un peu, le mieux était allongée, disons le moins pire, morphine morphine,

puis petit à petit, les semaines passant, çà s'est atténué, j'ai été en réeduc 3 semaines en centre, et çà allait bien mieux, mais dès le retour à la maison, plus d'aide comme après l'opération grâce à ma mutuelle qui m'a octroyé gentiment 20 heures sur 3 semaines alors que j'étais incapable d'aller jusque ma boite aux lettres, vider le lave vaisselle, faire à manger, le ménage, le repassage encore moins, j'ai eu la chance d'être entourée par un mari adorable, attentionée et qui a tout pris sur lui, les 3 enfants s'y sont mis aussi,

mais malgré tout, comme çà allait un peu mieux, je me suis mise à faire de plus en plus de choses, j'en avais assez de demander, sans arrêt, à boire, un coussin, la télécommande, me tirer pour me relever du canapé,

je n'ai jamais autant pleuré que pendant cette période je crois, j'ai fait des crises de douleurs abominables qui ne s'effacaient qu'après une prise de morphine mais il fallait attendre que çà agisse,

j'ai pu remonter en voiture 3 semaines environ après l'opération mais avec coussin etc... sur de courts trajets, sinon ambulance pour me rendre aux rv médicaux, et visites de contrôle avec mon chir,

dès le retour à la maison du centre de réeduc, alors que la douleur s'était bien atténuée, j'étais contente, le lendemain même çà recommençait, je n'avais plus personne à la maison, mari au boulot, enfants en cours, j'étais bien obligée de me débrouiller toute seule, et les douleurs ont sournoisement recommencé, petit à petit, de plus en plus fort, mon chir me disait d'attendre, d'attendre.. que j'étais très cambrée et du coup la greffe était plus longue à prendre, la colonne me le faisait payer,

je suis revenue à l'état d'avant l'opération, mais en pire ! car avant, c'était par période, j'avais des moments d'acalmies, là fini, je me réveille avec la douleur, je m'endors avec, elle me réveille la nuit et çà fait 1 an et demi que çà dure !

je me suis pourtant battue, quand mon chir m'a annoncé au bout de 6 mois et voyant que je souffrais toujours beaucoup, sûr de son bon travail accompli : matériel bien en place ,

il m'a sorti "eh si çà se trouve, vous resterez invalide toute votre vie !",

j'ai eu un choc, il ne m'a jamais revu, attendre 2 heures, rester 5 minutes dans son cabinet pour entendre son autosatisfaction, et me faire payer 80 euros pour çà et me détruire le moral en plus du reste ?

terminé,

j'ai donc demandé une contre expertise au CHU de ma région, je m'étais fait opéré en clinique privée,

on est reparti de 0, je suis restée 2 jours sur place, puis la neurochirurgienne n'a rien décelé de spécial, m'a fait une infiltration sous radio, m'a orienté vers le centre anti douleur de ma ville, et basta,

4 mois pour avoir le rv au centre anti douleurs, là j'ai eu un programme d'électrothérapie, un tens plus communément appelé, c'est un boitier avec des électrodes qu'on se fixe sur les parties douloureuses, et qui selon le programme sélectionné, nous envoie de légères ondes électriques,

pour moi, rien de terrible, au début çà m'a un peu soulagé, mais franchement bof bof,

ensuite j'ai commencé la sophro, sophrologie, là çà fait du bien, çà détend et on se sent mieux après,

mais dans ce centre en fait, tout ce qu'ils font, c'est nous apprendre à vivre avec la douleur, la dominer de toutes les manières possibles, j'ai fait 6 mois de kiné entre deux aussi, qui n'a fait que des massages vu l'état de mon dos, excellent kiné, le meilleur de la région m'a t'on dit après, un sportif de l'extrême, qui connait tout le monde, il est très pro, et m'a dit lui même au bout de 6 mois, bon, est-il bien la peine de continuer ???

C'est lui qui m'a orienté vers le 3ème neurochirurgien que j'ai vu en 1 an et demi, en me disant qu'il était gentil , à l'écoute, et surtout, qu'il n'opérait que lorsque c'était nécessaire, que je pouvais toujours lui demander son avis,

j'y suis allée le mois dernier, en espérant un miracle, et là : stupeur : en 10 minutes de conversation, de visionnage de mes examens, et en me touchant le dos, sans rien me dire à l'endroit exact qui me fait souffrir,

et là, ébahi, il me dit " mais personne ne vous a suggéré de vous enlever le matériel ? ", je dis ben non !

même au CHU ????????????????? heu nan !

il était effaré voire furax, il a levé les yeux au ciel quand il a vu ce que la neurochir du chu m'avait fait faire,

pour lui, il est certain que je fais une intolérance au matériel, que les vis etc doivent toucher des parties nerveuses, ce qui me fait souffrir, il m'a dit qu'une personne sur 2 qui était opéré d'une arthrodèse se faisait enlever le matériel. il ne sert plus à rien, ma greffe est parfaitement consolidée, donc pour lui la solution est de m'opérer en janvier/février 2010 pour m'enlever, vis plaques.... Je passe IRM et radios dynamiques le 13 pour qu'on soit sûrs que rien n'aie bougé depuis ma dernière irm en avril mais à priori, je m'oriente vers une nouvelle opération, il m'a dit que je resortais le lendemain, (çà me parait super rapide quand même ! il va me réouvrir le dos !)

au centre anti douleur, ils m'ont dit de "bien réfléchir" que je ne devais pas m'attendre à ne plus avoir mal après l'opération, en même temps, je ne suis pas idiote, je me doute bien que çà ne va pas se remettre en 15 jours, je suppose qu'il y a des dégâts autour du matériel et qu'il faudra du temps pour que çà se "répare",

j'aimerais bien avoir des témoignages de personnes qui se sont fait enlever leur matériel après une arthrodèse, comment çà s'est passé ? après l'opération ? au niveau douleur ?, au niveau mobilité ? est ce que çà les a soulagé ?

je suis par ailleurs prête à répondre à tous ceux ou celles qui se posent des questions sur l'arthrodèse, des questions pratiques que moi je n'ai pas trouvé avant mon opération,

je vous souhaite à tous de joyeuses fêtes de Noël, et venez vite agrandir le cercle des spondylo !!!!!!!!!!

eaufraiche

déc.
15
1
vote

opérée le 29 septembre 2009

  • Par poup85 le
  • Dernier commentaire ajouté

Bonjour


Je suis nouvelles sur ce site , je voudrais simplement quelques info sur mes suites opératoires!


j'ai subit une arthrodèse sur laminectomie et greffe osseuse l5/s1 le 29 septembre 2009

je viens de commencer les séances de physio (8 séances déjà) avec mon corset

les douleurs sont encore très forte au niveau de la partie opérée , par contre aucune de douleurs dans les jambes

mon chir. me dit que je dois porter mon corset durant 6 mois post op.

qui peut me dire si l'intervention à apporté quelques de positif au niveau douleurs et reprise de vie active

merci et courage à vous tous qui supportez cette maladie parfois cruelle

Connexion
Création d'un membre
Création d'un espace
Inscription à une communauté